HI GIRLS ! Il y a quelques semaines la marque Urban Decay me contactait pour m’annoncer une grande nouvelle! En effet, cette-dernière débarquera à Liège ce 26 mai chez Ici Paris XL ! La marque a dès lors décidé de former un #Urbandecaysquad regroupant plusieurs blogueuses chargées de promouvoir l’évènement! Je suis hyper contente de cette collaboration car c’est une marque que j’affectionne énormément et je suis la première ravie de cette annonce. Je vais vous proposer dans le cadre de cette collaboration une revue donc sans plus tarder, let’s go !

Un bref historique 

Beaucoup sont des fidèles d’Urban Decay mais combien connaissent l’histoire de sa création? Laissez-moi satisfaire votre curiosité en vous racontant sans trop entrer dans les détails, l’histoire de cette marque.

Nous sommes dans les années 90 et sur le marché des cosmétiques, les couleurs se faisaient très rares, aucune audace n’était permise en matière de maquillage. En janvier 1996, Sandy Lerner (co-fondatrice de Cisco Systems), David Soward (business manager) et Wende Zomnir (femme d’affaire et make-up addict) décident de fonder URBAN DECAY (littéralement: décadence urbaine). Tous ensemble, ils lancent une collection de 10 rouges à lèvres et de 12 vernis aux noms avant-gardistes inspirés des facettes les plus trash du paysage urbain : Roach, Smog, Rust, Oil slick et Acid Rain. Afin de promouvoir la marque, ils lancent une publicité sous forme de question : « Does pink make you puke? »(le rose vous fait-il gerber?). Cela marque le début d’une révolution dans l’industrie des cosmétiques qui décident alors de se calquer sur le concept prôné par Urban Decay.

Aujourd’hui, Urban Decay n’est plus une marque à présenter. La marque est vendue à ce jour aux Etats-Unis, au Canada, au Royaume-Uni, en France, en Italie, en Espagne, à Singapour et au Moyen-Orient. Concernant l’équipe, Wende Zomnir reste directrice de la création et membre co-fondateur tandis que la direction générale/présidence est assurée par Tim Warner

Vous l’aurez compris, les fans d’Urban Decay proviennent des quatre coins du globe ce qui témoigne bien de l’esprit d’indépendance prôné par la marque. 

Naked Basics eyeshadow palette VS Naked 2

Même si j’aime le maquillage, je n’en possède pas énormément. J’aime investir dans des valeurs sûres qui peuvent tenir dans la durée. J’ai acheté la palette Naked 2 il y a 2 ans et je dois dire que c’est ma palette de référence, je l’utilise quasiment tous les jours! J’aime énormément ses teintes qui pour moi passent avec tout! Que ce soit pour un maquillage de soirée ou de journée, cette palette ne me déçoit quasiment jamais. Procédons tout de suite à une petite comparaison : 

  • Naked 2 : c’est un incontournable en matière de maquillage « nude ». Je trouve les fards assez pigmentés, ce qui est super car on n’a pas besoin d’en mettre des tonnes. Elle offre un éventail de 12 ombres à paupières mattes, satinées, irisées ou pailletées ce qui est top car on peut s’amuser selon notre humeur. Pour ma part, mes fards préférés dans cette palette sont : chopper, snakebite, ydk et busted. Le seul petit bémol est qu’elle fait pas mal de chutes. 
  • Naked basics :  c’est une très bonne palette si vous débutez en maquillage ou si au contraire, vous avez besoin d’une petite palette lors de vos déplacements (quand vous partez en vacances et que vous n’avez pas envie de trimbaler tout votre makeup par exemple). Cette palette propose 6 ombres à paupières mattes (sauf le fard venus qui est irisé). Nous sommes toujours dans les teintes nude et ce qui est super, c’est que ce ne sont pas les mêmes fards que ceux présents dans la Naked 2.  N’oubliez pas que cette palette sera offerte aux 50 premières d’entre vous qui seront clientes chez Urban Decay ! Soyez patientes, je reviens bientôt pour vous présenter un petit tuto avec cette palette! 

Lipstick is my vice

Je ne connaissais absolument pas  cette gamme de rouge à lèvres Urban Decay mais c’est une très belle découverte ! En temps normal, je préfère les rouge à lèvres à fini matte car je trouve qu’ils tiennent plus longtemps. Cependant, j’ai été agréablement surprise par le Vice Lipstick sheer qui joue avec la transparence et la brillance tout en étant ultra pigmenté! Ce RAL ne dessèche absolument pas les lèvres pour la simple et bonne raison qu’il contient de l’huile de jojoba et d’illipe pour un rendu crémeux et hydratant. J’en suis fan! Je porte le sheer wrong number. Sachez que cette gamme de rouge à lèvres est disponible en 100 teintes et 6 finisMega Matte (mat super intense),  Comfort Matte (mat crémeux), Cream (ultra-crémeux et satiné), Metalized (le fini Cream infusé de nacres), Sheer  (la transparence et la brillance ultra-pigmentée), Sheer Shimmer (le fini Sheer avec un effet pailleté).  Des RAL à découvrir d’urgence donc ! 

📸 LNA Prod

Liège est une ville très dynamique dans laquelle on se sent vraiment bien alors le fait que de grandes marques telles que Urban Decay viennent s’y  implanter me fait énormément plaisir car cela nous facilite vraiment la tâche niveau shopping! 

J’espère que cet article vous a plu! Si vous avez déjà testé leurs produits, n’hésitez pas à me faire part de vos avis en commentaires!

Save the date : 26 mai 2017 @ Ici Paris XL ( rue Pont d’Île) ! Vous y serez?  Dites-le moi en commentaires! 
Des bisous et à très vite dans un nouvel article !