Bustlerush

TROP DE FRINGUES ET POURTANT RIEN À ME METTRE !

Aujourd’hui sur le blog, nous allons parler d’un problème que rencontre 99% des filles de cette planète : le fameux « je n’ai rien à me mettre ». Le shopping fait partie de mes activités préférées depuis de nombreuses années! La mode est clairement une de mes passions et toutes les occasions sont bonnes pour se faire plaisir en la matière. Je ne suis pas du genre à faire de gros achats, au contraire, j’aime les étaler dans le temps (même si je reste ce que l’on pourrait qualifier d’acheteuse compulsive). Je me suis dès lors dit qu’il serait intéressant d’aborder ce sujet sur le blog afin de vous donner mes trucs et astuces pour non seulement acheter mieux, mais également pour savoir combiner les pièces que vous avez en votre possession ! 

L’achat compulsif, un vilain défaut?  

C’est assez drôle pour moi de fournir des réponses en la matière car c’est une question que je me suis moi-même posée pendant très longtemps! Figurez-vous que j’ai eu un déclic. Je me suis tout simplement rendue compte que j’achetais certes beaucoup, mais que j’achetais mal. Cela arrive très fréquemment d’acheter « mal », même sans forcément s’en rendre compte. Vous n’imaginez pas le nombre de publicités que vous rencontrez chaque jour, le nombre de facteurs pouvant inconsciemment ou non orienter vos décisions d’achat. Rien qu’en vous rendant sur les réseaux sociaux, vous faites face à énormément d’images qui vous donne envie de posséder diverses choses. Votre célébrité préférée porte une blouse, vous allez vouloir posséder la même, peu importe si vous venez de vous en acheter une il y a deux jours. Rien ne sert d’essayer d’en échapper, le tout c’est d’apprendre à vivre avec, à vivre dans notre société d’ultra-consommation en essayant un maximum de ne pas devenir un mouton de Panurge.

Il est très difficile de s’empêcher de « vouloir », nous sommes des êtres humains, cela fait partie de nous. Cependant, il faut juste apprendre à ne plus vivre dans la frustration d’avoir « trop » ou « pas assez ». Souvent, lorsqu’on désire réellement quelque chose, on le voit PARTOUT jusqu’à ce qu’on décide de l’acheter. C’est comme ça. Et nous nous sentons mieux une fois que nous avons craqué! Ne vous excusez plus de vous faire plaisir! Le tout c’est d’apprendre à vivre en harmonie avec vos envies et votre capacité d’achat.

Comment acheter moins? Ou du moins, MIEUX ? 

Il y arrivera sans doute un moment dans votre vie de jeunes filles ou de jeunes femmes à en devenir où vous allez vous retrouver avec un nombre incalculable de fringues en votre possession. Bien entendu, vous ne porterez pas toutes ces fringues mais ça vous fait plaisir de les posséder. Bienvenue dans la vie d’une shopaholic. Vous consommez les magazines de mode, vous lisez des blogs de mode, votre réseaux social préféré est Instagram et votre sport favori est le shopping. Je suis des vôtres.

Cependant, il arrivera également un moment dans votre vie de fashion-addict où vous allez vous rendre compte que ces vêtements que vous avez en votre possession, vous ne les portez pas tous car ils  ne vous correspondent plus totalement. Vous aurez alors envie de changer de look, de tout virer afin de repartir sur de bonnes bases. Pour ma part, c’est ce que je suis en train de vivre en ce moment même. J’ai accumulé un nombre de fringues que vous n’imaginez même pas mais ce n’est pas pour autant que chaque matin je ne me dis pas « je n’ai rien à me mettre« . Tout ces habits me plaisaient à un moment donné mais il s’avère que j’ai envie d’autre chose, j’ai évolué et ma garde-robe doit également évoluer afin que l’image que je renvois soit en adéquation avec ce que je suis. Si vous êtes dans le même cas que moi, voici comment procéder pour repartir sur de bonnes bases : 

  • Triez vos vêtements : c’est la base ! Ces fringues que vous avez depuis 2011, virez-les, elles ne reviendront pas à la mode. Pareil pour ces vêtements que vous gardez « au cas où vous perdriez du poids ». Non, votre corps est bien ainsi, apprenez à acheter des vêtements qui flattent votre silhouette, qui tombent parfaitement bien et qui vont à votre morphologie! Tout ce que vous n’avez plus porté depuis 1 an, virez-les! Tout les vêtements dans lesquels vous ne vous sentez pas « flawless », oust ! Faites le tri de manière à ne garder que des pièces qui vous vont, qui vous correspondent et qui vous plaisent! Et, les vêtements dont vous ne voulez plus, vous pouvez très bien les donner à des associations ou alors les revendre sur des groupes de vide-dressing comme il en existe des tas sur Facebook. Le but n’est pas de « jeter pour jeter ». 
  • Munissez-vous d’un bon carnet : maintenant que nous avons fait de la place, on prend note de tout ce qui nous inspire. Par là, j’entends, les tendances qu’on aimerait adopter, les looks qu’on aimerait oser, ces meufs qui nous inspirent vestimentairement parlant, les couleurs qui manquent dans notre dressing, les pièces qu’on aimerait acheter… On note TOUT! C’est un peu votre wishlist de style que vous allez garder dans un coin de votre tête pour ne plus jamais vous tromper dans vos achats. 

  • Apprenez à vous connaitre : cette phrase peut sonner « bateau » mais je vous assure que c’est un point fondamentale. Vous devez connaitre vos gouts, votre morphologie, vos envies. Si vous avez une silhouette en O, rien ne sert d’acheter des vêtements moulants, près du corps, car cela ne vous flattera pas. Si vous détestez les résilles, rien ne sert de porter des bas résilles en dessous de vos jeans pour être « tendance » car vous ne vous sentirez pas à l’aise dedans, vous aurez l’impression d’être déguisées. Si vous avez très rarement envie de mettre des jupes, rien ne sert de posséder 40 jupes « juste au cas où » car ce n’est pas dans votre nature d’en porter. Ce que je veux dire c’est que la mode évolue sans cesse mais elle n’oblige personne à l’adopter. Même si je suis « blogueuse mode », il y a des tendances que vous ne me verrez jamais porter car je n’aime pas ça, tout simplement et je ne vais pas me forcer. Faites comme moi, ne vous forcez jamais, faites ce que bon vous semble!

  • Miser sur de bons basiques : un autre point très important! Personnellement, j’associe un bon dressing à de bons basiques. C’est essentiel d’avoir des pièces qui passent partout et avec tout ! Certaines personnes pensent qu’un bon dressing se constitue de pièces très originales mais il n’en est rien. Oui, des pièces fortes il en faut mais avant de s’aventurer là-dedans il faut miser sur des vêtements faciles mais qui ne sont pas pour autant désuets. Bien entendu, ces basiques, on les casse toujours avec une pièce phare qui ajoute du pep’s à la tenue et qui la rend moins « ennuyeuse ». Je vous ai fait une petite sélection de ce que j’attends par « basiques », enjoy ! 

  • Avoir les bons réflexes en magasin : c’est là où tout se joue. Premièrement, si vous craquez sur une tenue, la première question à se poser est « en ai-je vraiment besoin »? Si vous avez déjà une veste en jeans mais que vous craquez sur une autre veste en jean possédant un bouton de plus que l’autre, la réponse est non. De même, si c’est le troisième jean que vous achetez en 1 semaine. S’il s’agit d’une pièce sur laquelle vous louchez depuis des mois et qui plus est, manque dans votre dressing, alors la réponse est oui. Vous me suivez? Bien. Si la réponse à cette première question est affirmative alors on passe à la deuxième étape qui consiste à toujours essayer les vêtements avant de les acheter. Personne ne ressemble aux mannequins dans les boutiques et ce n’est pas parce que cet habit va bien à votre meilleure amie qu’il vous ira aussi. Toujours voir à quoi vous ressemblerez dedans avant de poser votre décision d’achat. 
  • N’achetez jamais par dépit : pour vous expliquer ce point, je vais relater deux exemples. La première étant que vous faites les soldes quand soudainement vous tombez sur un haut trop mignon qu’il vous faut absolument! Problème, il n’est plus disponible en votre taille. Allez-vous l’acheter dans une taille approximative juste parce que vous avez craqué dessus? La bonne réponse est non. Deuxième cas de figure, vous êtes à la recherche de la robe parfaite pour la communion de vos cousins. Vous la recherchez dans un esprit plutôt printanier, dans des couleurs plutôt estivales. Après avoir passé la journée dans les boutiques sans rien trouver, vous tombez sur une petite robe noire qui ne correspond absolument pas à votre idée de base. Allez-vous l’acheter? La bonne réponse est non. 
  • N’ayez pas peur d’investir : Le shopping, ça peut vite devenir couteux. Pour ma part, je fréquente les grosses chaines de magasins comme Zara (mon amour suprême), Bershka, Mango… Mais parfois, il faut avouer que la qualité des vêtements n’est pas au rendez-vous (bien que je sois assez satisfaite de Zara). Il faut parfois savoir investir dans des pièces que vous savez que vous allez beaucoup porter et qui dureront dans le temps. Un sac à main H&M ne remplacera jamais un sac à main de marque tout comme un blazer Mango ne remplacera jamais un blazer Massimo Dutti. Bien évidemment, il ne faut pas claquer des mille et des cents dans tout et n’importe quoi, mais pour certaines choses, il est primordial de privilégier la qualité. 

Mieux s’organiser afin de mieux s’y retrouver  

Une fois que vous avez suivi ces conseils, vous devez normalement vous retrouver avec une garde-robe à votre image et dont vous êtes fières! Se pose maintenant la question du rangement. Pour ma part, je kot à Liège mais je vis encore chez mes parents, ce qui fait que j’ai mes vêtements un peu partout. Pour ne plus me dire chaque matin « je n’ai rien à me mettre » alors que je sais pertinemment que c’est faux, j’évite de m’étaler. Mes habits préférés se trouvent généralement au kot car c’est là où je vis le plus souvent. Chaque semaine je ramène des fringues de part et d’autre en fonction de la météo ou des événements auxquels je dois assister. De même, à chaque nouvelle saison, je range. La chose ultime que je vous conseille d’acheter si jamais vous n’en avez pas encore, c’est un portant! Personnellement, j’y accroche mes vestes car j’en possède pas mal et cela me permet d’avoir une vision globale de tout. Vous pouvez également y accrocher vos pièces fétiches, les ranger par couleur… il y a énormément de possibilités, à vous de voir ce qui vous correspond le mieux. 

On rêve toutes d’un beau et grand dressing rempli de fringues qui nous plaisent mais la vérité c’est que tout arrive à point à qui sait attendre. En tant qu’étudiante, ce n’est pas le moment mais dès que j’ai fini mes études et que j’ai mon appartement, ce sera non négociable😂! 

J’espère que cet article vous aura été utile! N’hésitez pas à me dire dans les commentaires ce que vous en avez pensé et à me donner vos astuces pour vous y retrouver dans vos vêtements, ça me ferait très plaisir de vous lire! 💋

Shooting réalisé avec Virginie Havelange

Bisous et à très vite dans un nouvel article ! 

2 Comments

  1. Morgane benincasa

    12 avril 2017 at 8 h 35 min

    Coucou Orosca, j’aime vraiment tout ce que tu fais, je suis fan de toi. Kiss

    1. Bustlerush

      14 avril 2017 at 21 h 24 min

      Coucou Morgane! Je suis fan de toi aussi! Kiss

Me laisser un petit mot ?